Vie spirituelle

   La CSSB base sa spiritualité sur trois piliers principaux :

Le Travail

   Il prend la forme de l’apprentissage du secourisme sous toutes ses formes. C’est un moyen concret et accessible pour redonner ou concrétiser chez chaque adolescent le sens de l’autre. Il peut parfois reconstruire une confiance en soi brisée, et répond à un appel à poursuivre la création de Dieu. Le projet de la CSSB veut faire entrer les adolescents dans leur vie en les motivant à sanctifier leur travail.

L’Adoration

   La CSSB veut mettre Dieu à la première place, notamment par la liturgie et les sacrements. La liturgie se veut “adaptée au goût des jeunes”, joyeuse et chantante car “un oratoire sans musique est comme un corps sans âme” (Saint Jean Bosco). Elle est ouverte à la spontanéité dans la louange, afin de faire place à l’accueil des différents dons et charismes apportés par l’Esprit Saint.

La Paternité

    Pour passer le cap parfois difficile de l’adolescence, un enfant a besoin de se structurer à l’aide de différents modèles qu’il trouve autour de lui. La présence des aînés (16 ans et plus) ainsi que leur proximité sur le terrain, est là pour leur apporter les conseils, le soutien et la fraternité d’adolescents qui ont été il y a peu à leur place. L’éducation est une affaire de coeur, il faut avoir le souci de “ramener les coeurs des pères vers les enfants et le coeur des enfants vers les pères …” (Lc 1,17)

Chaque Compagnie doit tendre à une vie familiale joyeuse et confiante, et à devenir dans l’esprit de Marthe Robin un petit foyer de Charité, d’Amour et de Lumière pour les adolescents